Partager

L’œuvre de Sylvie Fleury, appartenant aux Fonds d’art contemporain du Canton et de la Ville de Genève, vient d’être accroché à la Nouvelle Comédie de Genève et est à découvrir dès le 28 août 2021.

Dès sa première exposition en 1990, Sylvie Fleury, figure emblématique de la scène artistique suisse, amène l’univers du luxe et du glamour, principalement celui de la mode et des cosmétiques, dans ses installations artistiques. C’est la vie !, récolte de « shopping bags » de la journée, présentée à même le sol de la galerie, donnait le ton de son futur travail artistique empreint d’un regard féminin. Revenue à la fin des années 1980 de New York où elle a notamment suivi une école de photographie, elle poursuit sa formation de manière autodidacte à Genève, tout en côtoyant des personnalités du milieu artistique telles qu’Olivier Mosset et John M Armleder. Le consumérisme et les outils du marketing intéressent largement l’artiste, de même que les stéréotypes qu’ils véhiculent sur la représentation des genres, de la femme et de ses désirs, ce qu’elle traduit avec une grande liberté dans des peintures murales, sculptures, environnements, néons, vidéos, performances ou pièces sonores. En plus d’un croisement de références culturelles très diversifiées, elle revisite l’histoire de l’art moderniste, celle du pop part et du minimalisme entre autres, en customisant des œuvres choisies d’artistes masculins. Plus récemment, l’ésotérisme et la science-fiction infiltraient son travail.

Miracle fait référence à un célèbre parfum, dont l’artiste reprend le nom, s’inspire de la couleur et de la typographie, un « message » que l’artiste a décliné à plusieurs reprises et sur différents supports, la palette d’interprétations variant selon le contexte. Commandée et conçue pour le Wanderlust, Maison suisse et projet culturel mis en place à Paris lors du championnat d’Europe de football en 2016, l’installation a été portée par l’association P3Art – plateforme publique privée pour l’art dans l’espace public – et financée par les Fonds d’art contemporain du Canton et de la Ville de Genève (FCAC et FMAC) dont elle a intégré les collections. Composée de néons et d’une structure métallique qui cadre chaque lettre, Miracle a ainsi été pensée pour une situation urbaine et un cadre d’émulation sportive et festive. En 2016, elle était placée devant l’Institut Suisse à Rome jusqu’à la rétrospective de l’artiste dans cette institution en 2019. L’enseigne lumineuse est installée à partir du mois d’août 2021 dans le vaste hall de la Nouvelle Comédie de Genève – un espace d’accueil, de circulation et d’actions culturelles qui se déroulent en parallèle de  la programmation d’arts vivants –  qu’elle teinte par sa couleur et la portée de son augure.

Collection des Fonds d’art de la Ville et du Canton de Genève (FMAC et FCAC)
Œuvre réalisée à l’initiative et avec la coordination de l’association P3Art
www.fcac.ch
www.fmac-geneve.ch
www.p3art.ch