Partager

Collection

L’enrichissement et la gestion de la collection constituent une des grandes missions du Fonds cantonal d’art contemporain.
L’achat d’œuvres dites mobiles a commencé au début des années 1970. Dans les années 1980, la réorientation des soutiens à la scène locale – par la création de bourses, de prix et d’aides à la production – a permis d’entamer une véritable réflexion sur la collection, avec l’ambition de constituer un bien patrimonial représentatif de la création contemporaine, par la formation d’ensembles monographiques ou collectifs d’artistes genevois, mais aussi nationaux et internationaux, pour autant que leur travail ait une visibilité sur la scène locale. Les acquisitions ne portent que sur des œuvres d’artistes vivants.

Le Fonds cantonal porte une attention particulière à l’émergence des nouvelles générations, tout en suivant les démarches d’artistes plus confirmés, notamment ceux déjà présents dans la collection. Si la mission de prospection est confiée à l’équipe et aux membres de la commission, les artistes peuvent également faire des propositions spontanées.

Avec plus de 3400 numéros d’inventaire, recouvrant quelque 7000 pièces, tous les medium y sont représentés : dessin, peinture, photographie, sculpture, installation, vidéo,  cinéma, design… Genève s’est ainsi dotée d’un remarquable patrimoine contemporain.
Sans espace de présentation dédié, les œuvres de la collection circulent dans les réseaux artistiques des musées, centres et espaces d’art d’ici et d’ailleurs et sont également accrochées dans des lieux stratégiques de l’administration.

Textes de : Diane Daval, Manuella Denogent, Evelyne Escudier, Rosa Molina, Stéphanie Duval, Petra Krausz, Anne-Belle Lecoultre, Marie-Eve Knoerle, Apolline Aymon, Sarah Roten.

Critères d’acquisition des œuvres
Proposition spontanée d’acquisition